Qu’est-ce que la laine feutrée ? Qu’est-ce que le feutre ?

par | Jan 24, 2021 | Laine cardée | 0 commentaires

Plus une technique est répandue plus le vocabulaire disponible dans une langue pour en parler est adapté. En anglais, tout le monde comprend ce que l’on veut dire par felt, wetfelt ou needlfelting. En français, cette technique est encore un peu confidentielle et les mots nous manquent ou sont imparfaits pour désigner chaque chose avec précision. Il faut toujours employer des expressions à rallonge et préciser ce que l’on veut dire. Le tour de la question et un peu de vocabulaire donc dans cet article pour vous éclairer. 

Laine feutrée, feutre, feutrine, laine bouillie comment s’y retrouver ?

J’aime utiliser l’expression de laine cardée mais je reconnais que c’est toujours compliqué d’expliquer ce que je fais quand je parle de ma passion. En anglais on dit felt et c’est très simple…En français il y a plein d’expressions qui recouvrent des choses proches ou que les gens pensent identiques mais qui désignent en réalité plusieurs choses.

La laine feutrée est le produit fini quelle que soit la méthode de feutrage par laquelle il est obtenu. Feutrage à l’aiguille, feutrage à l’eau artistique ou feutrage accidentel… Avouez que la connotation de ce vocable est plutôt négative à vos oreilles. En tous cas, personnellement je ne l’aime pas car il me rappelle trop les déconvenues de sortie de machine à laver !

Le feutre est la matière feutrée en nappe ou en volume. On a tous en tête l’image des chapeaux ou des bérets en feutre par exemple. Feutre et laine feutrée recouvrent donc sensiblement la même chose même si le premier fait plus industriel…

La laine bouillie comme je l’ai indiqué dans l’article sur le processus de traitement de la laine est un tissu de laine. C’est donc une matière tissée avant d’être feutrée. Comme elle ne s’effiloche pas quand on la coupe, elle est intéressante à mélanger au feutre en revanche.

Quant à la feutrine, c’est un feutre industriel qui en réalité contient rarement de la véritable laine. Je vous ferai un article sur les fournisseurs de qualité qui font exception à cette règle… Vous trouverez beaucoup de feutrine synthétique dans les magasins de loisirs créatifs en ligne ou physiques… Cette matière peu noble dessert vraiment notre métier car il existe de très beaux feutres et de très beaux fabricants de feutrine de laine … en cherchant bien et en y mettant le prix … Il n’y a pas de miracle malheureusement.  

Le feutre une tradition multi-millénaire encore cultivée dans les pays de l’est et d’orient

 

Le feutre, une histoire qui remonte au néolithique

On a trouvé des vestiges de feutre, c’est-à-dire de matière textile non tissée depuis le néolithique. Dans des tombes et des abris datant de plusieurs millénaires avant notre ère cette matière était déjà fabriquée.

Les pays de l’Est champions du travail du feutre… rigueurs climatiques obligent

Pour ma part, j’ai découvert le feutre lorsque j’étais expatriée en Russie. C’est là que j’ai eu un véritable coup de foudre… Je voyais en hiver à la sortie du métro les jolies grand-mères aux joues rouges chaudement chaussées de bottes grises étranges en attendant qui  leur achèterait leurs petits bouquets… Ces bottes miracles, qui permettent de rester des heures dans la neige par des températures négatives sans craindre de perdre ses orteils sont des valienki : des bottes de feutre artisanales.

J’ai eu la chance de pouvoir visiter à Moscou un petit musée dédié à ces valienki … Et j’ai foncé immédiatement m’en acheter une paire… Il existe des modèles féminins en laine blanche toute décorées. Elle font très « couleur locale » je vous l’accorde, mais elles sont franchement douces si bien qu’on peut les porter pieds nus ! De quoi faire sensation lorsque les remontées mécaniques auront réouvert…

Ces bottes de feutre russe sont obtenues par compression sur des formes dans des étuves et longuement battues à la main avec des batons striés. Elles sont ensuite roulées dans des nattes de bambou dans tous les sens jusqu’à ce qu’elle aient perdu près de 4 fois leur longueur initiale… Un travail de titan qui explique le prix de ces merveilles aujourd’hui… Les valienki s’exportent peu bien sûr sur nos trottoirs parisiens. Elles sont une fierté nationale russe car ce sont à elles tout autant qu’à leur courage que les russes attribuent leurs victoires contre les soldats de Napoléon puis contre les allemands…

Le feutre, une matière connue des steppes de Mongolie jusqu’à l’extrême orient

Mais, à chaque culture sa façon de façonner le feutre. Les toiles des yourtes mongoles par exemple sont obtenues non pas dans des études mais en enroulant d’immenses nappes de laine autour de troncs d’arbres qui sont ensuite trainés des heures durant par des chevaux dans les steppes. Une matière légère et thermorégulatrice qui fait des yourtes les habitations parfaites pour le climat rigoureux de Mongolie.

Au Japon on pratique la fabrication artisanale du feutre nuno obtenu par inclusion de tissu fin entre les couches de laine qui a un aspect craquelé tout à fait caractéristique.

Le feutre en Europe de l’oubli à la renaissance

Très usité sous les romains notamment comme rembourrage pour tous les éléments de sellerie, le feutre est tombé un temps dans l’oubli. Au Moyen-âge, cependant, le feutre était très répandu chez les paysans pour les coiffes et les manteaux. Plus résistant et meilleur marché que les fourrures ou le cuir, il était en outre apprécié pour ses propriétés imperméables. La neige brûle le cuir tandis que la laine feutrée résiste et isole parfaitement.

Mais au 19ième siècle, le feutre n’est guère plus utilisé que pour la fabrication des chapeaux. Les poils sont projeté sur des formes puis trempés dans de l’eau bouillante additionnée d’acide sulfurique pour figer la matière selon la forme désirée. Avec le déclin du port de ces beaux couvre-chefs, l’industrie du feutre a quasiment disparu d’Europe au profit des filatures. On peut le regretter certes, mais ceci a sauvé les castors européens qui étaient malheureusement les principaux pourvoyeurs de poils pour réaliser le feutre à chapeau…

Mais haut les coeurs ! Il est temp de remettre cette merveilleuse matière et les infinies possibiltés créative qu’elle offre sur le devant de la scène. Ne laissons pas le champ libre à la seule feutrine synthétique made in China !