Cela faisait longtemps que j’avais repéré de temps en temps sur Pinterest des tutoriels de pompons créatifs qui me semblaient vraiment donner un vrai coup de jeune à mes souvenirs d’enfance. Vous aussi vous avez passé des heures laborieuses à emmêler votre fil de laine dans une rond de carton à l’école primaire ?

Bref, un vrai supplice. Et puis un jour je suis tombée sur un site incroyablement pro pour vous apprendre à réaliser ces petites frimousses toutes douces. Mes lapins ont une allure différente de ce que vous allez voir plus bas. J’aime leur faire des oreilles plus réalistes (je ne sais pas si je l’ai déjà dit ailleurs sur ce blog, mais je suis sculpteur animalier dans la vraie vie !). Mais ce que j’ai trouvé très stimulant intellectuellement c’était ce principe qui consiste à concevoir son pompon à partir du milieu selon un axe de symétrie vertical.

Autant dire tout de suite que si j’ai commencé avec les lapins comme c’était de saison, j’ai déjà plein d’envies et d’idées pour façonner d’autres petits animaux tout au long des mois qui viennent.

J’ai rencontré Camille du blog k1000et1etoiles sur Instagram. L’envie de créer ensemble est devenue une évidence au fil des mois. Et lorsque j’ai été contactée par hasard pour une création sur le thème de Pâques par la chaine TV78, j’ai tout de suite proposé à Camille de nous présenter toutes les deux. Nous avons inventé ces trophées lapin en pompon, Liberty et crochet à quatre mains pour Pâques 2019.

Version mini du tuto sur youtube par ici !

 

Conseils et commentaires pour réussir ce tutoriel du premier coup

Je dois vous avouer que meme si ce tuto a l’air très facile à suivre, il m’a fallu un certain temps pour me faire la main. La matrice à pompon qui s’ouvre en deux est un incontournable. Empiler les couches de laine en partant du nez vers le menton puis du nez vers le front est relativement simple.

Il faut toutefois faire attention à l’épaisseur de la laine utilisée. Plus elle est grosse plus vous irez vite mais moins votre pompon sera détaillé. Si vous mettez une trop grande quantité de fil pour les yeux ou la truffe par exemple votre animal aura des proportions étranges et risque de ne pas etre reconnaissable. Mon premier lapin avait des yeux démesurés.

Premier pompon digne d’un manga

Etat du pompon à la découpe… courage !

Etat de l’atelier après … vive mon Dyson !

Ne vous laissez pas décourager par l’aspect ingrat du pompon lorsque vous le découpez et le sortez de la matrice. Soyez cependant consciente que vous venez de réaliser finalement le plus simple. En effet, sculpter la laine pour lui donner la forme souhaitée demande du temps et une vraie méthode. La dessus, le tutoriel passe un peu vite.

Certes, il faut creuser autour des yeux. Mais mon conseil de sculpteur est de vous donner des lignes directrices au long desquelles vous voulez créer les volumes afin que votre pompon prenne plus ou moins la lumière. Plus vous creuserez une zone, plus l’ombre sera forte. Pensez à bien délimiter le chanfrein (ligne des yeux au museau) et la forme du museau elle-meme. Réfléchissez pour chaque zone à ce qui est proéminent et à ce qui est plus enfoncé.

Et surtout usez et abusez de l’aiguille à feutrer que vous piquez à travers les fibres pour les amalgamer. Créez ainsi tous les volumes arrondis des yeux, des joues notamment. Mais aussi les langues, oreilles, etc… L’aiguille à feutrer est très fragile et piquante, équipez-vous correctement avec ce type de matériel. Au risque sinon de vous passer à travers les doigts assez fréquemment … faites ce que je dis, et non ce que je fais !

Comme je voulais des lapins relativement réalistes, je suis partie de photos de vrais lapins. D’où la variété des couleurs, des taches et des formes d’oreilles. Changez de couleur de laine à chaque fois en évitant de faire se mélanger les couches. Tournez en serrant les fils. Pour faire le nez du lapin en forme de coeur, les différentes nappes colorées doivent se chevaucher légèrement.

Une fois intégrés ces principes, la création n’a plus de limite. Vous verrez bientôt sur Instagram que je me suis amusée à transformer le caniche ci-dessous en westie, le chien préféré de ma maman.

Voilà je vous laisse avec ces quelques conseils préliminaires sur ce site et ces tutos très complets de Pommaker : C’est par ici !

Pour la suite du tuto et la réalisation du trophée

Filez vite sur le blog de Camille par ici !

N’hésitez pas à poser des questions en commentaire si vous avez besoin de précisions ou d’aide pour votre propre réalisation. Montrez moi vos propres réalisations et inventions ! Et suivez mon fil Instagram car j’ai toute une basse-cour en projet minimum !

Nous espérons que cette collaboration vous aura plu tout autant que nous avons eu de plaisir à la préparer !